Emmelie Prophète en lice pour le prix des Cinq continents

image

La romancière et journaliste haïtienne Emmelie Prophète est finaliste pour le prix des Cinq continents de la francophonie. Son dernier roman, « Le bout du monde est une fenêtre », paru chez Mémoire d’encrier (Montréal), a retenu l’attention du jury de présélection.

Depuis le début du mois d’août, la rentrée littéraire s’annonce en France et,  avec elle, la publication des premières sélections des prestigieux prix littéraires d’automne. Les jury des prix Goncourt et Des Libraires ont déjà publié leurs selections. La première sélection des prix Médicis et Femina est attendue ce début de septembre. Le prix des Cinq cintinents de la francophonie, qui ne pèse pas moins dans la balance, a rendu publique  cette semaine la liste des 10 romans finalistes pour le prestigieux prix, véritable référence dans le milieu francophone. Dix romans différents, écrits par dix auteurs provenant de dix pays différents. Emmelie Prophète est donc en lice aux côtés des quelques grands noms de la littérature francophone et française, mais aussi aux côtés de jeunes espoirs : entre autres Laurent Gaudé (prix Goncourt), pour son roman « Danser les ombres » paru chez Actes Sud et le jeune talent de la littérature vénézuélienne Miguel Bonnefoy (prix du Jeune écrivain) que les critiques comparent à Marquez, pour son premier roman « Le voyage d’Octavio », chez Rivages.

Emmelie Prophète, née à Port-au-Prince en 1971, a commencé à publier des recueils de poèmes en 2000 chez les éditions Mémoire en Haïti. Auteur de 4 romans, tous parus chez Mémoire d’encrier, dont « Le testament des solitudes » (Prix ADELF 2009), la romancière est l’actuelle directrice de la Bibliothèque nationale d’Haïti et du Bureau haïtien du droit d’auteur.

Les 10 ouvrages finalistes

Le Bout du Monde est une fenêtre de Emmelie PROPHÈTE (Haïti) aux éditions Mémoire d’encrier (Canada-Québec)

Congo Inc : Le testament de Bismarck de In Koli Jean BOFANE (RDC) aux éditions Actes Sud (France)

Danser les ombres de Laurent GAUDÉ (France) aux éditions Actes Sud (France)

L’Inondation de Raluca ANTONESCU (Roumanie-Suisse) aux éditions La Baconnière (Suisse)

Les Fils du jour de Yahia BELASKRI (Algérie) aux éditions Vents d’Ailleurs (France)

Le Tao du tagueur de Serge OUAKNINE (Canada-Québec) aux éditions XYZ (Canada-Québec)

Terre ceinte de Mohamed Mbougar SARR (Sénégal) aux éditions Présence Africaine (France)

Traité de peaux de Catherine HARTON (Canada-Québec) aux éditions Marchand de feuilles (Canada-Québec)

La Trinité bantoue de Max LOBE (Cameroun) aux éditions Zoe (Suisse)

Le Voyage d’Octavio de Miguel BONNEFOY (Venezuela-France) aux éditions Rivages (France)

Le jury, présidé par Jean Marie Gustave Le Clezio (prix Nobel de littérature), se réunira à Bamako (Mali) à la fin du mois de novembre 2015 pour désigner le lauréat du prix des Cinq continents de la francophonie. Rappelons que l’écrivain algérien Kamel Daoud a été distingué l’année dernière pour son fameux roman « Meursault contre-enquête ».

The following two tabs change content below.
Wébert Charles
Éditeur et journaliste culturel, Wébert Charles est né à Port-au-Prince (Haïti). Il a déjà publié trois recueils de poèmes et sa nouvelle "La camionnette rouge" a été distinguée par le Prix du Jeune écrivain de langue française (Muret) en 2013.
Wébert Charles

Derniers articles parWébert Charles (voir tous)

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.