Colloque international sur Dany Laferrière à la Sorbonne

Article : Colloque international sur Dany Laferrière à la Sorbonne
Étiquettes
13 octobre 2015

Colloque international sur Dany Laferrière à la Sorbonne

image

Un colloque international baptisé « Poétiques de Dany Laferrière » est organisé autour de l’œuvre de l’écrivain Dany Laferrière, à l’université Paris-Sorbonne (Salle des Actes) du 16 au 17 octobre 2015. Patronné par l’Académie française, ce colloque accueillera des chercheurs venus de Québec, des Etats-Unis, d’Europe et d’Haïti.

Selon une note de presse publiée sur le site internet de l’université Paris-Sorbonne, ce sera l’occasion pour des spécialistes de se pencher « sur les poétiques de ce nouvel académicien venu des îles dont l’œuvre littéraire est l’une des plus importantes au début de notre XXIe siècle ».
Nous pouvons retenir dans le programme les interventions de Jean-Hérald Legagneur (université d’État d’Haïti et université Sorbonne-Nouvelle) sur « l’imaginaire pictural et fiction romanesque dans l’œuvre de Laferrière : contours esthétiques d’un écrivain primitif ». La professeure Christiane Ndiaye de l’université de Montréal est aussi attendue pour une causerie sur « l’autre monde : inventer le vécu avec les choses lues », ainsi que le critique universitaire Yves Chemla qui se penchera sur une « représentation de l’espace dans Le charme des après-midi sans fin de Dany Laferrière ».

Dany Laferrière, né le 13 avril 1953 à Port-au-Prince, a fui la dictature de Jean-Claude Duvalier en 1976, pour s’installer à Montréal. C’est là qu’il deviendra romancier. Il écrira son premier roman en 1985, un coup d’éclair dans le paysage littéraire québécois, « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ». Depuis, il se rend dans toutes les villes du monde, passant d’un salon à une conférence, jusqu’à siéger à la prestigieuse Académie française. Auteur de nombreux romans dont les plus connus sont « L’énigme du retour », « Le cri des oiseaux fous », « Chronique de la dérive douce », Dany Laferrière a reçu en 2009 le fameux prix Médicis (France).

Wébert Charles

Partagez

Commentaires