nouvelles

[Nouvelles] Le voisin d’en face (épisode 4)

Le Voisin-d’en-face sortit de sa cabane. Il tourna le dos à tout le village et alla se laver le visage dans l’eau froide de la mer, comme dans un geste rituel. Il releva un moment la tête vers l’horizon avant de la baisser, rassemblant les dix doigts de ses mains, formant ainsi un récipient qu’il plongea dans la mer pour le ressortir aussitôt et laisser le jet d’eau s’abattre sur son visage. Il le fit trois fois, et retourna dans sa cabane. Les villageois avaient de plus en plus peur, après que cet être étrange eût plongé sa main dans la mer, leur seul moyen de survie. Dans ce village isolé, livré à lui-même, la mer était notre seule richesse, nous avait appris l’Oncle…

Il n’y avait pas que les hommes qui souffraient de la malédiction du Voisin-d’en-face, pensaient les villageois. Les poissons devraient mourir très loin au fond de la mer, car aussi profond que les pêcheurs avaient jeté leurs hameçons, ils ne réussissaient à faire remonter à la surface que quelques branches de limons, parfois des coquillages vides. Et cela se produisit trois jours de suite. Les filets restaient vides. On n’y vit même pas une sardine ou une de ces huîtres que les femmes de pêcheurs font cuire dans des marmites, les jours de rareté.

— A suivre

The following two tabs change content below.
Wébert Charles
Éditeur et journaliste culturel, Wébert Charles est né à Port-au-Prince (Haïti). Il a déjà publié trois recueils de poèmes et sa nouvelle "La camionnette rouge" a été distinguée par le Prix du Jeune écrivain de langue française (Muret) en 2013.
Wébert Charles

Derniers articles parWébert Charles (voir tous)

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.